Vous êtes ici :   Accueil » Un pont Québec-Mexique
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
 
Fermer
Dernière heure...

À votre agenda : lundi 14 mai, soirée-rencontre...

Échos de nos activités

Ressources à Québec

 ↑  
« Ce que j'ai vécu... »
Coutumes & traditions
Données
À l'agenda
Visites

 296160 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Facebook

Facebook_logo.jpg

GarciaOlga_Vanier_2014.jpg

Olga Garcia

Pédagogogue dans l'âme


Il y a 12 ans, Olga Garcia est arrivée à Québec avec un riche bagage de connaissances et d’expériences, ayant travaillé plusieurs années en enseignement de langues au niveau secondaire, collégial et universitaire dans son pays d’origine, le Mexique.


À Québec, les journées d’Olga sont rythmées au gré de ses études de doctorat en didactique des langues à l’Université Laval, aussi des deux emplois qu’elle exerce à l’extérieur de son quartier, Vanier.


Elle travaille à la Maison des femmes immigrantes pour répondre aux besoins de ces dernières et des Québécoises victimes de violence conjugale, ainsi qu’au Carrefour des langues, où elle enseigne l’espagnol.


Un forum citoyen à Vanier
 

Le 8 novembre 2014, Madame Garcia était au forum de consultation populaire Rêver et Bâtir autrement, organisé par les représentants du quartier de Vanier, à Québec, afin de « participer à l’amélioration des services » du quartier.


Elle souhaite surtout démystifier les préjugés et les stéréotypes qui entourent Vanier, vu par bon nombre comme un endroit de « criminalité » et de « pauvreté » généralisées. Alors que dans toutes les choses « il y a du bon et du mauvais », l’experte en éducation estime : « il ne faut pas stigmatiser ! » Contrairement aux idées préconçues, lorsqu’Olga s’est installée à Vanier, elle a découvert « un endroit où elle peut échanger avec les gens » !


Consciente des changements positifs pouvant valoriser le quartier, Madame Garcia voit la langue comme « un outil » pour sortir les gens de l’isolement social, favorisant ainsi la qualification et l’insertion professionnelle. Parler la langue de la majorité, c’est s’instruire et s’intégrer.


Alors, pour une intégration réussie des non-francophones de Vanier, Olga suggère que l’offre de services de francisation soit élargie et accessible. Puis, il faut que les citoyens et citoyennes de Vanier apprennent à connaître le milieu pour pouvoir jouir des ressources sociales et communautaires à disposition. Elle juge également nécessaire la création de plus d’opportunités d’emploi pour les jeunes.


Des rêves en chemin

Sa passion majeure étant la jeunesse, la finissante de doctorat rêve de se lancer dans la formation d’étudiants et d’enseignantes au niveau scolaire. Cependant, elle n’a pas encore réussi à avoir la reconnaissance de ses acquis et expériences professionnelles par le Gouvernement. Ceci dit, elle fait état des défis auxquels se heurtent les personnes formées à l’étranger, pour faire reconnaître leur formation et leur expérience par les organismes québécois de réglementation. Malgré cela, elle souhaite et a bon espoir que des esquisses de solutions pour lever ces difficultés soient trouvées. Certes, cela n’empêche pas que Mme Garcia jette son regard d’experte sur les enjeux scolaires. Cherchant des pistes pour affronter le taux élevé de décrochage scolaire, elle fait appel à la nécessité d’adapter les méthodes et les approches scolaires aux besoins et intérêts des jeunes. L’école doit se rapprocher des « défis de la vie » rencontrés par les enfants et adolescents dans leur quotidien.


Créer d'autres forums citoyens

Tout en valorisant l’initiative de ce forum citoyen, Olga Garcia tient à inviter les responsables des institutions de Vanier à répéter périodiquement des expériences de participation citoyenne comme celle-ci. Plus grande sera la mobilisation sociale, plus grande sera la probabilité de rencontrer des solutions aux problèmes de Vanier. C’est une démarche démocratique qui ne demande qu’à être multipliée !


Reproduction d'un reportage original de Fernanda Kundrat Brasil, Du monde à connaître, 2014.

 

Écho de l'interviewée

« J'aime de plus en plus habiter le Domaine du Parc Savard à Vanier, parce que c'est un espace plein de vie. Ce projet d'habitation est situé dans un quartier assez central à Québec. Au départ, il a été conçu pour faire une place à des personnes à mobilité réduite. Le projet initial a grandi et nous sommes aujourd'hui des personnes d'origines diverses. Les personnes handicapées nous donnent un exemple quotidien de courage et de volonté d'aller de l'avant. J'aime aussi rencontrer des enfants et leurs parents dans les couloirs ou dans la grande cour centrale ou ils courent, jouent et rient.


Je me rends compte des avantages d'habiter dans un domaine pareil, mais aussi des défis que cette pluralité implique car nous avons tous des besoins et des intérêts divers. Je trouve qu'un des grands défis de la société actuelle, de plus en plus multiculturelle, est d'aller rencontrer nos voisins pour mieux les connaitre et tisser des liens de partage et d'entraide.


Ce qui me tient à coeur, c'est de créer des ponts humains. C'est pour ça que je continue de m'impliquer avec un groupe de citoyens issus du Forum de Vanier, où nous travaillons à mettre en place des occasions d'échange entre voisins. En même temps, je n'oublie pas d'où je viens : je tiens à garder mes couleurs, et à les apporter à ma société d'accueil. Je travaille à mettre au point des stratégies pour construire un pont entre le Mexique et le Québec autour de projets à caractère éducatif et social. »


Date de création : 2015/03/14 - 15:56
Dernière modification : 2016/03/03 - 13:01
Catégorie : « Ce que j'ai vécu... » - Témoignages
Page lue 3188 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Un pont Québec-Mexique
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Noir-soucoupe-neige_DB.jpg
Ce site est le vôtre !
Proposez-nous  vos réactions et réflexions, vos photos et vidéos


Quel cadeau votre communauté culturelle fait-elle au monde ?...
Quel cadeau votr
e société d'accueil vous fait-elle ?...

Parlez-nous de vos contacts interculturels, ou de votre parcours personnel d'immigration.
..

Un site offert par Denis Breton, Grandir Conseil, Québec

Dernière mise à jour: 23 avril 2018