Vous êtes ici :   Accueil » Chansons & musiques
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
 
Fermer
Dernière heure...

À votre agenda : lundi 14 mai, soirée-rencontre...

Échos de nos activités

Ressources à Québec

 ↑  
« Ce que j'ai vécu... »
Coutumes & traditions
Données
À l'agenda
Visites

 296161 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

Facebook

Facebook_logo.jpg


Enfants de touts pays   |  Il me reste un pays   |   Les gens du Nord   |  
Mon pays   |   No soy de aqui, ni soy de alla   |   Notre maison du monde  | 
SANS ALIBI Rapprocher l'inconnu |   Trip the light   | 

music-notes_2.gif

Trip the light   (La chanson)

  /  Where the Hell is Matt? 2012   (La vidéo)

Musique : Garry Schyman
Création de l'événement et paroles de la chanson : Matt Harding & Melissa Nixon
Chanson interprétée par Alicia Lemke
Danse animée par Matt Harding
Vidéo : YouTube

Matt Harding et Melissa Nixon ont passé leurs dernières années, jusqu'à 2012,
à parcourir le monde pour rejoindre des gens de cent et une cultures,
simplement pour célébrer la vie avec eux.




 

1
If all the days that come to pass

Si tous les jours qui viennent et passent

Are behind these walls
Sont derrière ces murs

I’ll be left at the end of things
Je serai laissée à la fin des choses

In a world kept small
Dans un monde gardé petit

I’ll travel far from what I know
Je voyagerai loin de ce que je connais

I’ll be swept away
Je serai entraînée au loin

I need to know I can be lost
J’ai besoin de savoir que je peux me perdre

And not afraid
Et ne pas avoir peur

REFRAIN
We’re gonna trip the light

Nous allons danser la lumière

We’re gonna break the night
Nous allons briser la nuit

And we’ll see with new eyes
Et nous allons voir avec des yeux neufs

When we trip the light
Si nous dansons  la lumière

2
Remember we’re lost together
Rappelez-vous, nous sommes perdus ensemble

Remember we’re the same
Rappelez-vous, nous sommes pareils

We hold a burning rhythm in our hearts
Nous gardons un rythme brûlant dans nos coeurs

We hold the flame
Nous gardons la flamme


REFRAIN

3
I’ll find my way home
Je vais retrouver mon chemin vers la maison

On the Western Wind
Sur le vent de l’Ouest

To a place that was once my world
Vers un endroit qui a été mon monde

Back from where I’ve been
De retour où j’ai  été

In morning light I’ll remember
Dans la lumière du matin je vais me rappeller

As the sun will rise
Alors que le soleil se lèvera

We are all the glowing embers
Que nous sommes tous les braises rayonnantes

Of a distant fire
D’un feu lointain

REFRAIN

music-notes_2.gif

Notre maison du monde

Par : Geneviève Labbé, auteure-compositeur-interprète

Réalisé avec vingt nouveaux-arrivant réfugiés
de Syrie, Colombie, Côte d’Ivoire et Croatie.
Et Mejeena Baron-Fournier, Essouma Long, Hussein Alsbeihi, Jose S. Ramirez,
Edwin A. Carrillo, Alexandre Evans, Danys Levasseur et Rachel Blouin et plusieurs autres.

NotreMaisonDuMonde_paroles.jpg

Une création collective...

Vous aimerez en savoir plus sur les gens et le contexte où est né cette chanson


 

music-notes_2.gif

Il me reste un pays


Chanteur, paroles : Gilles Vigneault
Musique: Gilles Vigneault et Gaston Rochon
Vidéo: YouTube


1
Il me reste un pays à te dire
Il me reste un pays à nommer

Il est au tréfonds de toi
N'a ni président ni roi
Il ressemble au pays même
Que je cherche au coeur de moi

Voilà le pays que j'aime

 

2
Il me reste un pays à prédire
Il me reste un pays à semer

Vaste et beau comme la mer
Avant d'être découvert
Puis ne tient pas plus de place
Qu'un brin d'herbe sous l'hiver
Voilà mon Jeu et ma Chasse

 

3
Il te reste un pays à connaître
Il te reste un pays à donner

C'est un pont que je construis
De ma nuit jusqu'à ta nuit
Pour traverser la rivière
Froide obscure de l'ennui
Voilà le pays à faire

 

4
Il me reste un nuage à poursuivre
Il me reste une vague à dompter

Homme ! Un jour tu sonneras
Cloches de ce pays-là
Sonnez femmes joies et cuivres
C'est notre premier repas
Voilà le pays à vivre

 

5
Il nous reste un pays à surprendre
Il nous reste un pays à manger

Tous ces pays rassemblés
Feront l'Homme champ de blé
Chacun sème sa seconde
Sous l'amour qu'il faut peler
Voilà le pays du monde

 

6
Il nous reste un pays à comprendre
Il nous reste un pays à changer

music-notes_2.gif

SANS ALIBI
Rapprocher l'inconnu

Paroles et musique : Serge Durand
Réalisation : Serge Durand, Marian Lavoie, Marthe Gauthier, 2017


Source: https://www.youtube.com/watch?v=EJZw6sG4Ftw


Commentaire des auteurs :

«Cette chanson s'inspire du dévouement humanitaire
exemplaire de travailleurs de l'ombre,
ces anges qui se consacrent à l'accueil et l'intégration
d’immigrants et de réfugiés de notre ville...»


 

1
Tendre la main à ceux qui arrivent,
Quelle que soit la couleur, quel que soit le pays
Apprendre les signes, apprendre les silences
Découvrir les silences de chacune de ces histoires
De chacun de ces moments


REFRAIN
Les anges n’ont pas peur de l’étrange
Les anges n’ont pas peur de l’étranger
Ils disent qu’il faut donner pour se rapprocher


2
Semer la patience à ceux qui doutent,
quelle que soit la longueur du pas, quelle que soit la fin du repas
Écouter les yeux des enfants exilés,
égarés entre Timphou et une Amérique hystérique


REFRAIN

3
Calmer les démons, trouver une maison,
quelle que soit la saison, quelle que soit la religion
Le faire avec frisson. Le faire avec passion
Parce que le devoir, c’est ce qui doit être fait


DERNIER REFRAIN

Les anges n’ont pas peur de l’étrange
Les anges n’ont pas peur de l’étranger
Ils disent qu’il faut donner pour se rapprocher
Ils croient à un jour sans étrangers

music-notes_2.gif

Les gens du Nord


Chanteur:
Enrico Macias

Paroles:
Jacques Demarny & Enrico Macias

Musique:
Enrico Macias & Claudric Jean

Vidéo:
YouTube


 

Dans les paroles de cette chanson,  des gens n’auront pas de mal à se reconnaître.
Bien sûr, ceux qui ont vécu dans les régions minières au nord de l’Europe, notamment en France.
Mais plus largement aussi, les gens des pays nordiques, surtout quand ils se sentent
regardés avec le cœur comme ici, par des gens qui ont grandi au soleil.


 

Les gens du Nord
Ont dans leurs yeux le bleu qui manque à leur décor
Les gens du Nord
Ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors

Les gens du Nord
Ouvrent toujours leurs portes à ceux qui ont souffert
Les gens du Nord
N'oublient pas qu'ils ont vécu des années d'enfer


1
Si leurs maisons sont alignées
C'est par souci d'égalité
Et les péniches
Pauvres ou riches
Portent le fruit de leurs efforts

Les gens du Nord
Courbent le dos lorsque le vent souffle très fort
Les gens du Nord
Se lèvent tôt, car de là dépend tout leur sort


2
À l'horizon de leur campagne
C'est le charbon qui est montagne
Les rues des villes
Dorment  tranquilles
La pluie tombant sur les pavés


3
L'accordéon les fait danser
Et puis la bière les fait chanter
Et quand la fête
Tourne les têtes
On en voit deux se marier


Les gens du Nord
Ont dans les yeux le bleu qui manque à leur décor
Les gens du Nord
Ont dans le cœur le soleil qu'ils n'ont pas dehors

music-notes_2.gif

Enfants de tous pays

Musique et interprétation:
Enrico Macias (1963)
Paroles:
René Blanc - Jacques Demarny
Vidéo:
YouTube

Photo : Jancimon Reid, Québec

EnfantsSenegalais_Afrique-330_JancimonReid.jpg

 
La vidéo, avec paroles et choeur d'enfants

music-notes_2.gif

No soy de aqui, ni soy de alla

Musique : Facundo Cabral
Paroles et Interprétation : Alberto Cortéz
Vidéo: YouTube


1

Me gusta andar, pero no sigo el camino 
IL ME PLAÎT DE MARCHER, MAIS SANS SUIVRE UN CHEMIN

lo seguro ya no tiene misterio, 
CE QUI EST SÛR NE CONTIENT PLUS DE MYSTÈRE,

me gusta ir con el verano muy lejos, 
IL ME PLAÎT D'ALLER AVEC L'ÉTÉ TRÈS LOIN,

pero volver donde mi madre en invierno. 
MAIS DE REVENIR OÙ VIT MA MÈRE, EN HIVER.

Y ver los perros que jamás me olvidaron 
ET DE VOIR LES CHIENS QUI JAMAIS NE M'OUBLIERONT

y los abrazos que me dan mis hermanos
ET LEURS EMBRASSADES QUAND JE RETROUVE MES FRÈRES

2

Me gusta el sol y la mujer cuando llora,
J'AIME LE SOLEIL ET LA FEMME QUAND ELLE PLEURE

las golondrinas y las malas señoras, 
LES HIRONDELLES ET LES FEMMES DE DÉFAVEUR

saltar balcones y abrir las ventanas 
SAUTER LES BALCONS ET OUVRIR LES FENÊTRES

y las muchachas en abril. 
ET J'AIME LES FILLES EN AVRIL.



3

Me gusta el vino tanto como las flores
J'AIME LE VIN TOUT AUTANT QUE LES FLEURS

y los amantes pero no los señores, 
ET LES AMANTES, MAIS PAS LEURS SEIGNEURS

me encanta ser amigo de los ladrones 
IL M'ENCHANTE D'ÊTRE AMI DES LARRONS

y las canciones en francés. 
ET M'ENCHANTENT LES CHANSONS EN FRANÇAIS.


Refrain

No soy de aquí, ni soy de allá 
JE NE SUIS PAS D'ICI, NI NE SUIS D'AILLEURS

no tengo edad, ni porvenir, 
JE N'AI PAS D'ÂGE, NI D'AVENIR

y ser feliz es mi color de identidad.
 (Bis)
ET ÊTRE HEUREUX EST LA COULEUR DE MON IDENTITÉ (Bis)


4

Me gusta estar tirado siempre en la arena 
J'AIME TOUJOURS ME FAIRE POUSSER DANS LE SABLE

o en bicicleta perseguir a Manuela, 
OU À BICYCLETTE POURSUIVRE MANUELA,

o todo el tiempo para ver las estrellas 
OU SANS CESSE ADMIRER LES ÉTOILES

con la María en el trigal. 
AVEC LA MARIA DANS LES BLÉS


Refrain

music-notes_2.gif

Mon pays

Auteur: Gilles Vigneault
Interprète : Monique Leyrac
Vidéo: Youtube


GillesVigneault_pochette-MonPays.jpg

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon jardin ce n'est pas un jardin, c'est la plaine
Mon chemin ce n'est pas un chemin, c'est la neige
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver


 

1
Dans la blanche cérémonie
Où la neige au vent se marie
Dans ce pays de poudrerie
Mon père a fait bâtir maison
Et je m'en vais être fidèle
A sa manière, à son modèle
La chambre d'amis sera telle
Qu'on viendra des autres saisons
Pour se bâtir à côté d'elle


Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon refrain ce n'est pas un refrain, c'est rafale
Ma maison ce n'est pas ma maison, c'est froidure
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver



2
De mon grand pays solitaire
Je crie avant que de me taire
A tous les hommes de la terre
Ma maison c'est votre maison
Entre mes quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
A préparer le feu, la place
Pour les humains de l'horizon
Et les humains sont de ma race

Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver
Mon jardin ce n'est pas un jardin, c'est la plaine
Mon chemin ce n'est pas un chemin, c'est la neige
Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'hiver


Mon pays ce n'est pas un pays, c'est l'envers
D'un pays qui n'était ni pays ni patrie
Ma chanson ce n'est pas une chanson, c'est ma vie
C'est pour toi que je veux posséder mes hivers

music-notes_2.gif


Date de création : 2013/03/19 - 14:08
Dernière modification : 2017/02/16 - 14:38
Catégorie : Des visions - Perles d'artistes
Page lue 4059 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Chansons & musiques
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Noir-soucoupe-neige_DB.jpg
Ce site est le vôtre !
Proposez-nous  vos réactions et réflexions, vos photos et vidéos


Quel cadeau votre communauté culturelle fait-elle au monde ?...
Quel cadeau votr
e société d'accueil vous fait-elle ?...

Parlez-nous de vos contacts interculturels, ou de votre parcours personnel d'immigration.
..

Un site offert par Denis Breton, Grandir Conseil, Québec

Dernière mise à jour: 23 avril 2018